Editorial

L’immense effort du travail accompli, en plus de la lutte quotidienne affrontée dans ce Venezuela qui ne donne aucun répit, semblent nous absorber. Trouver des aliments ou des médicaments, subir l’inefficacité des services de base et ses conséquences, ressemblent à une course perpétuelle. Par ailleurs, nous assistons à une gestion économique exaspérante du pays qui nous confronte à une liste interminable de problèmes, qui sont toujours à l’affût pour nous placer devant un grand dilemme : qu’ils soient un détournement de notre vocation ou une occasion pour la reconnaître et l’approfondir.

Déjà, le génie d’Antoine de Saint-Exupéry l’anticipait avec une phrase célèbre : « Si en franchissant une montagne en suivant la trace d’une étoile, le voyageur se laisse trop absorber par les difficultés de l’escalade, il risque d’oublier quelle est l’étoile qui le guide. »

Au sein de la crise sociale la plus profonde du continent au cours du dernier siècle, il n’est pas facile d’éviter la tentation de se laisser absorber par les problèmes, et il est plus urgent que jamais de ne pas perdre de vue l’étoile qui guide chacun de nous au niveau personnel, communautaire et également comme société.

Au-delà des préférences idéologiques et des croyances, ce qui nous unit objectivement est le travail pour le bien commun du Venezuela : notre Mère-Patrie. La Mère (mater) donne la vie, génère, est l’origine et la source, est fertile comme notre terre et nous accueille tous pour être un point de départ pour éduquer, travailler et progresser ; Patrie (pater) est notre patrimoine, les biens reçus en héritage de nos ancêtres et génère une culture unique.

Nous sommes des voyageurs dans notre propre mater-pater et la crise que nous vivons est cette grande montagne que nous devons franchir pour poursuivre dans la direction de cette étoile qui nous guide. Cependant, même dans le cas où nous parviendrions à obtenir un niveau de bien-être, nous ne serions pas nécessairement bien ; le bien-être ne coïncide pas forcément avec être bien. Nous pouvons l’observer dans d’autres pays qui ont atteint des standards de vie que nous souhaiterions avoir et qui connaissent cependant d’autres types de problèmes.

L’être humain sera toujours un voyageur qui franchira des montagnes à la recherche de cette étoile qui le guide. La seule façon que je connaisse pour pouvoir continuer à travailler heureux dans une réalité aussi problématique, est que cette étoile illumine toutes les montagnes et rochers à franchir et qu’elle-même soit en outre la réponse à mon désir infini de beauté, bonheur, vérité et justice.

Alejandro Marius

Jour de la Femme : courageuse et entrepreneuse
Le 10 avril a eu lieu au CIAP UCAB un hommage pour le Jour International de la Femme, avec la participation de diplômées des programmes développés par Trabajo y Persona et de mamans de jeunes participantes de ChamaTech (« GamineTech »). Cette activité leur a permis de réfléchir et de partager des opinons sur le rôle de la femme dans la société, à travers des tables de travail dirigées par des femmes qui se sont distinguées dans différentes activités telles que mode, journalisme, gastronomie entre autres. Ont assisté à cette rencontre l’Ambassadeur de France, Romain Nadal, Alejandro Marius, fondateur de Trabajo y Persona et Pily Modroño, conseillère du CIAP.

Création de valeurs au Venezuela 
Le 25 avril, Ford Motor de Venezuela et Trabajo y Persona ont participé à la rencontre Perspectives Sociales 2019, organisée par la Chambre Vénézolano-Américaine de Commerce et d’Industrie, Venamcham, au cours de laquelle, à l’instar d’autres acteurs et projets qui créent des valeurs dans le pays, ils ont présenté le programme Conduisant Ton Futur. De même, Diana Hernández, directrice de Développement Institutionnel de Trabajo y Persona, a agi comme modératrice de la table ronde : Entreprises qui ont construit le système de valeurs.

isite de l’Evêque de Guarenas aux Entrepreneuses du Chocolat 
Le 26 avril, les participantes du 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat de Guatire, du projet Venezuela Tierra de Cacao, ont reçu au laboratoire-école la visite de l’évêque du Diocèse de Guarenas, Monseigneur Gustavo Naranjo García ; il s’est entretenu avec elles et les a félicitées pour leur engagement à continuer à se préparer malgré les difficultés. Le programme a également lancé les cours pratiques, cette fois sous la conduite de la diplômée d’Entrepreneuses du Chocolat et actuellement maîtresse chocolatière, Marifé Mata, qui leur a montré les techniques du tempérage et l’élaboration de tablettes, truffes et mendiants.

Conduisant Ton Futur a réalisé la deuxième édition du cours : Changement d’huile et de filtre
Le 27 avril a eu lieu à San Diego, Etat de Carabobo, le Cours Rapide Changement d’Huile et de Filtre pour diplômés de Conduisant Ton Futur. Cette activité pratique, dirigée par Miguel Almenar, de Mecatronic Servicio Automotriz C.A., a permis aux participants de connaître les aspects concernant le système de lubrification du moteur, les lubrifiants, types et propriétés, entretien et changement de lubrifiants, équipements et outils utilisés, accueil du client et disposition des déchets dans l´entretien préventif du système de lubrification du moteur.

¡Trabajo y Persona dispose maintenant d’un Conseil de Consultants!
Trabajo y Persona arrive à son dixième anniversaire face à de nouveaux défis dans un Venezuela changeant et a pris la décision de réunir d’extraordinaires professionnels et êtres humains afin de créer son premier Conseil de Consultants, dans le but d’échanger, approfondir et générer de nouvelles idées pour les prochaines années et continuer ainsi à promouvoir la valeur du travail dans le pays. Nous remercions ici Edgar Contreras, Domingo Plaz et Ricardo Antequera, ainsi que le Conseil d’Administration.

- Marifé Mata, diplômée du programme Entrepreneuses du Chocolat, est actuellement formatrice du 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat de Guatire. ¡Merci de transmettre tes connaissances à d’autres !
-María Josefina Fernández « Pina », diplômée du programme Entrepreneuses du Chocolat, est arrivée en Espagne et a enthousiasmé son public avec ses délicieux bonbons et sa passion pour la formation. Elle a récemment conduit un cours rapide de confiserie organisé par la Croix Rouge pour des amies espagnoles. Avec ses étudiantes, elles ont commencé la promotion de leurs produits auprès de leurs connaissances, avec des emballages achetés chez Amazon, logo et poésie : « Doux rêves de l’Oiseau Phenix ». Avec les bénéfices, elle a acheté des moules de polycarbonate afin de donner suite à la proposition de fournir un centre de fêtes et événements. ¡Nous sommes très fiers de toi, Pina!

- Du 14 au 17 mai : 5ème rencontre de Formation de Formateurs de la Beauté, chez L’Oréal Venezuela.
-20 mai : Atelier de tresses et coiffures pour Entrepreneuses de la Beauté, chez L’Oréal Venezuela.
-21 mai : Remise de diplômes au 1er groupe Gastronomía360 de El Tocuyo.
-31 mai : Cours de Bean To Bar (De la Fève A la Tablette) pour les Entrepreneuses du Chocolat de Bailadores.

En français: Las Buenas Noticias de “Trabajo y Persona” – Avril 2019