Éditorial

J’aimerais pouvoir monter et descendre de la fameuse pyramide de Maslow en quelques secondes, la renverser, la faire tourner sur son axe ou la transformer en quelque chose qui dépasse la géométrie, parce que les événements qui se sont succédés en Amérique Latine au cours du mois d’octobre m’obligent à me poser beaucoup de questions.                               

Pour ceux d'entre nous qui vivent au Venezuela, avec l'ampleur de la crise que nous devons vivre et les problèmes de tous les jours, il est facile de perdre de vue les problèmes sous d'autres latitudes, y compris dans nos villes sœurs du continent latino-américain. Ce qui se passe montre que même dans d’autres pays, considérés comme des paradigmes du bien-être pour tous les Vénézuéliens, il existe de nombreuses inégalités, exclusion et manque de possibilités pour tous.

Est-il possible que tout soit résolu en maintenant de bons indicateurs économiques? Est-ce suffisant que les services publics fonctionnent bien et qu'il existe des possibilités d'éducation et de travail? Le dialogue entre Arthur et son thérapeute dans le film Joker me vient à l’esprit quand il dit: «Vous n’écoutez pas, pas vrai? Vous ne faites que poser les mêmes questions chaque semaine. Qui écoute vraiment le drame de nos peuples? Le problème est-il réduit à assister, à partir de la Puissance, les besoins physiologiques (base de la pyramide de Maslow) et à monter progressivement? Il semble que la logique du bien-être, qui est le rêve de tout vénézuélien, est nécessaire mais pas suffisante pour être bien.

L’absence de sens et de relativisme dans lequel nous nous trouvons, résultat d’un nihilisme généralisé, semble nous absorber et nous homologuer, et dans le cas du Venezuela, nous réduire à lutter pour survivre. Mais il arrive toujours quelque chose d’imprévu qui bouleverse tout, remet les choses à leur place et la pyramide commence à révolutionner.

Tous ceux qui offrons notre vie afin que les gens puissent mieux vivre grâce à leur travail, avons l’avantage de nous trouver fréquemment face à des faits concrets et quotidiens qui surgissent parfois même de la douleur et l’injustice. Nous n’avons pas cette exclusivité, parce qu’il s’agit d’une expérience que nous pouvons tous vivre, mais elle nous exige d’avoir une grande sensibilité pour écouter, regarder et continuer.

 Existe-t-il une expérience dans votre entourage qui mérite d’être écoutée, vue et racontée ? Sans prétendre être Victor Frank ou Maximiliano Kolbe, lors de la Seconde Guerre Mondiale, je vous invite à regarder au-delà des circonstances que nous sommes obligés de vivre et découvrir le sens des choses, car vivre d’une manière ou d’une autre est très différent.

Alejandro Marius

Accompagnement (Barquisimeto) Atelier d’Excel de base

Le 1er octobre a eu lieu dans les bureaux de KPMG, à Barquisimeto, l’Atelier d’Excel de base, pour les Emprendedoras Gastrónomicas du programme Gastronomie et Nutrition, mené avec Ford Motor de Venezuela. C’était une formation théorique-pratique, au cours de laquelle les participantes ont réussi à élaborer des tables simples et leurs propres factures, et ont pu apprécier les facilités qu’offre ce programme pour leurs activités.

Trabajo y Persona appuie un atelier destiné à connaître l’origine du cacao et du chocolat

Au mois d’octobre, dans le cadre du projet Venezuela Tierra de Cacao, s’est tenu l’Atelier Connaître le Cacao et le chocolat dans des collèges des zones où se déroule ce projet, dans le but de faire connaître aux jeunes des aspects fondamentaux sur ces aliments, au moyen d’un jeu didactique et de vidéos. Ces premières formations pilotes, pour des étudiants du secondaire, sont destinées à évaluer et améliorer le contenu de la formation, afin de la rendre plus attrayante.

Le 2ème groupe du cours Entrepreneuriat et Nutrition a démarré à El Tocuyo (Gastronomía360)

Le 21 octobre, 22 mères de El Tocuyo ont commencé leur formation avec le cours Emprendimiento y Nutrición (Entrepreneuriat et Nutrition), dans le cadre du Proyecto de Desarrollo Social (Projet de Développement Social), financé par Ford Motor de Venezuela et mené par Trabajo y Persona avec la collaboration de la Paroisse San Francisco de Asís et le Collège Nuestra Señora de la Concordia. Ces futures Entrepreneuses Gastronomiques seront formées dans le domaine de la cuisine, de l’entrepreneuriat et du développement humain, avec un total de 85 heures académiques. 

Accompagnement (Barquisimeto) :  Cours de prise de parole en public

Le 16 octobre s’est déroulé, dans les bureaux de KPMG à Barquisimeto, le Cours de prise de parole en public destiné aux ex-élèves du cours Bombonería Artesanal y Emprendedoras Gastronómicas (Bonbons au chocolat Artisanaux et Entrepreneuses Gastronomiques). Cette formation, dirigée par des volontaires de ce groupe international, a mis en relief les qualités d’un orateur, la structure du discours et divers outils pour s’adresser au public.

Garúa de Cacao (Bruine de Cacao) appuie la formation professionnelle d’ex-élèves de Trabajo y Persona à Barquisimeto

Du 21 octobre au 1er novembre s’est renforcée à Barquisimeto, Etat de Lara, l’alliance de Trabajo y Persona avec la cheffe chocolatière Zaida Pinto, fondatrice de l’Atelier de Chocolat Garúa de Cacao (Bruine de Cacao), permettant aux ex-élèves de poursuivre leur formation professionnelle. La première à participer à ces journées a été Dolores Gómez, ex-élève du cours de Bonbons au chocolat artisanaux, qui a développé et renforcé ses connaissances, ayant réussi à s’intégrer dans les processus de production de tablettes de chocolat, boules de cacao et préparation de « cascarilla » (écorces de fèves de cacao concassées). 

Alejandro Marius a participé au Sommet Latinoaméricain d’Investissement d’Impact à Quito

Les 3 et 4 octobre, le fondateur de Trabajo y Persona, Alejandro Marius, a participé au Sommet Latinoaméricain d’Investissement d’Impact à Quito, lieu de rencontre pour entrepreneurs sociaux, investisseurs d’impact, philanthropes, fondations, réseaux, articulateurs, accélérateurs et diverses personnalités. Le 2 octobre il a également assisté à un #DialogueEntreAmis organisé par la Fondation Semer et AVSI Equateur, au cours duquel il a partagé son expérience comme Entrepreneur Social.

Monseigneur Aldo Giordano, Nonce Apostolique au Venezuela, a visité des entrepreneuses de Trabajo y Persona à Carúpano

Le 24 octobre, l’équipe de Trabajo y Persona à Carúpano a reçu Monseigneur Aldo Giordano, Nonce Apostolique du Pape François au Venezuela. En son honneur, les Emprendedoras Gastrónomicas du premier groupe ont préparé un dîner délicieux, composé de plats typiques de la zone, présentés en trois services, basés sur la tradition et l’histoire de cette terre noble.

Le 2ème groupe du cours Entrepreneuriat et Nutrition a démarré à Carúpano (Gastronomía360)

Le 21 octobre, 20 mères de Carúpano ont démarré leur formation avec le cours Emprendimiento y Nutrición, dans le cadre du Proyecto de Desarrollo Social (Projet de Développement Social), financé par Ford Motor de Venezuela et dirigé par Trabajo y Persona avec la collaboration de Caritas Carúpano. Ces futures Emprendedoras Gastrónomicas seront formées dans le domaine de la cuisine, de l’entrepreneuriat et du développement humain, avec un total de 85 heure académique.

- Olivia González a donné bénévolement un cours théorico-pratique aux participants à la formation de Cuidadores360, au cours duquel ont été abordés des sujets tels que mobilité du patient du troisième âge et utilisation d’équipements tels que chaise roulante, canne et déambulateur. Merci Olivia !

En français: Las Buenas Noticias de «Trabajo y Persona» – Octobre 2019