Editorial

“Au cours de cette formation, j’ai pu réveiller davantage en moi le désir de l’entrepreneuriat, la valeur de la constance et du travail… et l’importance de la créativité; par ailleurs, nous avons acquis des connaissances sur de nouvelles techniques dans l’art de la cuisine, apportant un goût personnel à tout ce que nous faisons».

C’étaient les paroles d’ouverture de l’intervention de Rita, une des mères qui participaient au cours Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360; et sa compagne Marly poursuivit en affirmant: «je me sens très comblée par tout ce que j’ai appris, par mes professeurs et par l’occasion de croître en connaissances et comme personne.  L’union avec mes camarades a été très importante, car nous formons une grande famille et, en outre, j’ai trouvé ce que j’aime faire et en le faisant bien».

Cet éditorial pourrait se limiter à citer les témoignages de nos diplômées de Valencia, qui reflètent de manière simple la valeur de ce qu’elles ont appris. Actuellement, leurs enfants sont nourris dans un des réfectoires qu’organise l’institution Cáritas dans cette ville, mais elles ont manifesté leur désir de créer leur entreprise et de pouvoir couvrir les besoins primaires de leurs familles.

Ce dont nous avons besoin dans le pays c’est d’un changement culturel qui est possible uniquement à travers la rencontre. Car il ne suffit pas d’offrir des opportunités et, dans notre cas, une bonne formation à ceux qui en ont besoin. Il est important de regarder, écouter et partager les besoins pour que le changement intervienne.

Au mois de février (notre anniversaire) nous avons entrepris d’aller à la rencontre des gens dans tout le pays et le résultat a dépassé nos espoirs. La culture de la rencontre est la base pour pouvoir construire une amitié sociale capable de générer le bien commun.

Dans les circonstances où nous sommes obligés de vivre au niveau mondial, en raison du virus COVID-19, on nous a privés de la possibilité de la rencontre physique, beaucoup de familles se sont retrouvées séparées et nous nous sentons sans défense face à quelque chose qui nous paralyse.

La responsabilité est de suivre les indications des autorités compétentes en la matière pour la prévention et le traitement de cette pandémie, cependant c’est un défi à notre créativité qui nous oblige à ne pas renoncer à la culture de la rencontre.

Rita nous disait que «malgré que nous ayons nos faiblesses comme individus, le Venezuela a encore plus besoin de nous aujourd’hui, afin qu’avec notre grain de sable nous puissions en faire un grand pays qui renaisse, remonte à la surface et devienne prospère avec de nombreuses opportunités; pour qu’il se développe sous tous les aspects».

Pour cela, ce que nous dit Vaclav Havel est primordial, parce que «l’espoir n’est pas la même chose que l’optimisme. Ce n’est pas la conviction que quelque chose finira bien, mais la certitude que quelque chose a du sens, indépendamment du résultat».

Alejandro Marius

Nous avons eu une rencontre avec nos diplômées de Valencia!
Le 18 février, dans le cadre des festivités des 11 ans de Trabajo y Persona, a eu lieu la rencontre entre Alejandro Marius et l’équipe de TyP avec les diplômées des différents programmes réalisés à Valencia: 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat du projet Venezuela Terre de Cacao et 1er groupe du programme Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360. Cette rencontre a permis de partager témoignages, expériences de vie et opinions sur la valeur du travail; par ailleurs, les entrepreneuses ont partagé leurs inquiétudes et rêves qui permettront à l’ONG de les accompagner dans leur processus d’Entreprendre360.

Integrantes del diplomado en Mérida presentaron sus planes de empresa
El 19 de febrero se llevó a cabo la presentación del Plan de Empresa de 26 integrantes del Diplomado en Emprendimiento Chocolatero, realizado en el marco del proyecto Venezuela Tierra de Cacao, en alianza con la Universidad de los Andes. La actividad se realizó en el salón Banco Central de Venezuela de la Facultad de Ciencias Económicas y Sociales, donde las futuras emprendedoras mostraron sus destacados productos. En el evento participaron profesores, empresarios, especialistas en proyectos y parte del equipo de Trabajo y Persona.

Des entrepreneuses ont reçu une formation du chef Chocolatier Giovanni Conversi

Le 27 février a eu lieu l’Atelier de tablettes garnies, dirigé par le fondateur de Mantuano Chocolate, Giovanni Conversi. Ce cours théorico-pratique s’est déroulé dans la cuisine de la Fondation Espace Suisse, avec la participation de neuf entrepreneuses qui ont reçu une formation sur le tempérage du chocolat, les interventions et formulations. 

A Carúpano a eu lieu une dégustation de rhum et chocolat
Le 29 février s’est déroulée, dans le cadre du projet Venezuela Terre de Cacao, la Dégustation de rhum et chocolat dans le Salon Méditerranée de l’Hôtel Eurocaribe International de Carúpano. 38 personnes y ont assisté, entre autres l’Ambassadeur d’Italie et son corps diplomatique, qui ont dégusté d’excellents bonbons de chocolat élaborés par des Entrepreneuses du Chocolat de cette ville. Cet événement a été réalisé grâce à l’alliance entre CAVENIT (Chambre Vénézolano-Italienne), Rón Carúpano, Fondation San José, Casa Franceschi, le Diocèse de Carúpano et l’Hôtel Eurocaribe International.


La ville de Carúpano dispose de nouvelles Entrepreneuses Gastronomiques
Le 29 février a eu lieu l’acte de fin de cours du 2ème groupe du programme Entrepreneuriat et Nutrition – Gastronomie360, qui a formé 15 femmes de Carúpano en Entrepreneuses Gastronomiques. Cette activité, réalisée dans le Salon Méditerranée de l’Hôtel Eurocaribe International, met fin à une étape de formation continue et marque le début d’un processus d’accompagnement qui permettra aux diplômées de mettre en valeur leurs entreprises et de renforcer leurs capacités. Ce programme s’est déroulé grâce à l’alliance entre Ford Motor de Venezuela, Fogones y Bandera, Cáritas Carúpano, le Diocèse de Carúpano et Trabajo y Persona.

Des Entrepreneuses gastronomiques de El Tocuyo ont présenté leurs plats de clôture
Le 30 janvier, les participantes au programme Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360 de El Tocuyo ont surpris le jury avec la diversité de saveurs et couleurs de leurs plats de clôture. En utilisant des produits de la zone et les connaissances acquises durant le cours de formation, cette journée a permis aux entrepreneuses de montrer des plats allant d’un petit déjeuner créole de la localité, en passant par des raviolis farcis au fromage de chèvre, jusqu’à un délicieux plat de croûtons de peaux de poisson (chicharrones). L’évaluation de ces présentations a été dirigée par les chefs Sergio Arango, Nora Muñoz et Pedro Briceño de l’Ecole de formation.

-Silvana Rondón, diplômée du 1er groupe du programme Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360, a réalisé des stages du 19 au 27 février au Réfectoire San Rafael de Cáritas Carúpano, Quartier La Michelena, au cours desquels elle a mis en pratique les connaissances acquises lors du cours de formation.
-María Duarte, diplômée du 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat de Valencia, du projet Venezuela Terre de Cacao, a réalisé des stages du 26 février au 3 mars chez Chocolates Valle Canoabo, au cours desquels elle a mis à jour ses connaissances et a appris la dynamique et le processus d’une production en série.
-David Torrealba, diplômé du 5ème groupe de Conduisant Ton Futur, a participé à l’Atelier Importance de la Loi de l’Impôt sur le Revenu, réalisé le 7 février par KPMG de Valencia. 
-Darling Rendón, diplômée du 8ème groupe d’Entrepreneuses de la Beauté – Beauté pour un Futur, et Lizmar Oscarina González, diplômée du Cours d’Accompagnement de l’Adulte du 3ème Age, ont participé à l’Atelier comptabilité de base, réalisé à Caracas le 12 février par KPMG.
-Maura Moreno, diplômée du 2ème groupe d’Entrepreneuriat et Nutrition – Gastronomie360, de El Tocuyo, a démarré son entreprise Fraises à la Crème ROMO, avec une grande acceptation de la population et une excellente présence et qualité de son produit.
-Génesis Pereira, diplômée du 2ème groupe d’Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360, de El Tocuyo, poursuit son entreprise familiale Teque Wow, offrant à ses clients un produit d’excellente qualité : tequeños (bâtons de fromage enrobés de pâte de farine) avec supplément de fromage, de diverses présentations.
-Mercedes Escalona, diplômée du 2ème groupe d’Entrepreneuriat et Nutrition– Gastronomie360, de El Tocuyo, a démarré conjointement avec sa famille son entreprise Caprilácteos R&M : produits élaborés par eux, à partir de lait de chèvre.
-Emma Torrealba, Marlene Briceño et Verónica Prieto, diplômées d’Entrepreneuses du Chocolat et fondatrices de Chocolats Las Heróicas, ont inauguré le 12 février le magasin Las Heróicas, dans le Centre Commercial Daymar, à Guatire, Etat de Miranda. Elles y réaliseront la fabrication, exposition et vente de leurs produits.
-Elizabeth Caraballo et Norienagel Rodríguez, diplômées du 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat de Valencia, du projet Venezuela Terre de Cacao, se sont alliées afin de faire face aux commandes dans le cadre du Jour de l’Amour et de l’Amitié au Venezuela, renforçant leur production de bonbons au chocolat artisanaux.
-Geraldine Melo, diplômée du 1er groupe d’Entrepreneuses du Chocolat de Petare, du projet Venezuela Terre de Cacao, a effectué des stages du 3 au 28 février dans les espaces de Talokohc Chocolat, à Caracas.
-Zuleima Velásquez, diplômée d’Entrepreneuses du Chocolat de Guarenas, a effectué des stages au laboratoire de Mantuano Chocolates à Caracas, du 10 au 14 février.
-Gladys Licón, diplômée d’Entrepreneuses du Chocolat de Invecapi, à El Rosal, a réalisé des stages au laboratoire de Mantuano Chocolates à Caracas, du 17 au 20 février.

-L’Ecole de Gastronomie Adelis Sisirucá, de Barquisimeto, Etat de Lara, a fêté son anniversaire au mois de février, en réalisant des activités telles que : ateliers sur la nourriture amazonienne, ciné forums et conférences sur l’histoire de la gastronomie; dans ce but, ils ont obtenu la participation d’importantes personnalités comme le chef Nelson Méndez et l’anthropologue et historien Emanuele Amodio qui a dicté la conférence Comme du coriandre dans un bouillon croisé (viande/poisson), dont le contenu se basait sur la description de la gastronomie du Venezuela au XVIII siècle. A cette activité ont assisté deux diplômées du 1er groupe de Bonbons au Chocolat Artisanaux, ainsi que la coordonnatrice locale du projet Venezuela Terre de Cacao, sur invitation faite à Trabajo y Persona.

-Au mois de février a été conclue l’alliance entre Talokohc Chocolat et Trabajo y Persona, ce qui permettra aux entrepreneuses diplômées d’Entrepreneuses du Chocolat de poursuivre leur formation et mise à niveau professionnelle grâce à des experts.

En français: Las Buenas Noticias de «Trabajo y Persona» – Février 2020